займы онлайн наличными микрозаймы онлайн наличными займы онлайн микрозаймы онлайн срочные займы онлайн наличными срочные микрозаймы онлайн наличными займ онлайн микрозайм онлайн займ онлайн наличными микрозайм онлайн наличными займы онлайн наличными микрозаймы онлайн наличными

Soutenez nos annonceurs et sponsors et visitez leurs sites

Sur le site de la FFSA

Classements

Forces en présence:

24 partants après le forfait de Cessac moteur pas prêt. Joli plateau avec des gros clients sur Porsche avec Pauget ( 930), Terriou (911 groupe,4, Godié ( 911 3L), Baillère ( 911 2,4S groupe 4), Thizy ( 911 3,0RS), Levasseur ( 911 groupe 4) un ancien champion moderne très rapide, Gelin, Guelpa (911 3L), Gelin ( 911 groupe 4), Chauvet ( 911 2L), Voisin (911 groupe 4), Richy (911 2,2), Fournier 914/6.
La redoutable Lotus Elan puissante et légère des frères Pasquier, les Alpines de Closier (1860 groupe 4, Petit (1600S), Bauer (1600SC), la R5 Alpine de Tan père et fils,la Rallye 3 de Dominique, les Kadett groupe 2 de Guinchard et Bessard, la 2002 Tii groupe 2 de Renaux, la Volvo de Malsot et les BMW série 3 de Jandard et Degabriel.

L’équipe d’Alain Gely nous accueille dans une organisation digne du Béthune c’est dire et Alain lui même viendra offrir un doigt de Mâcon blanc à tout le monde.

ES 1 Fuissé/Bussière 12,54 kms; à peu près la même que l’an dernier mais à l’envers avec un départ très rapide et une arrivée étroite et sale assez technique.
Les pilotes Porsche en surchauffe.
Pauget fait parler le turbo et l’emporte en 7’01 devant le très jeune Geoffrey Godié à 17 » et le jeune Baillère à 21 ». Ca fait plaisir de les voir chatouiller les anciens. Malheureusement Hervé Baillère le couteau entre les dents accélère sur la bosse de l’arrivée au lieu de lever le pied et tape le talus, il ne pourra pas continuer mais il avait fait le 3ème temps le bougre! Autre jeune parti pour le scratch, Christophe Terriou à la suite d’une mauvaise compréhension dans les notes file tout droit dans les fourrés et n’en ressort pas.
Pasquier 4ème temps à 1 » de Baillère surprend Lavasseur et Thizy qui ne le connaissait pas. Closier à 3 » de celui-ci.
En tourisme, ça commence à chauffer avec les Alpines. Renaux 9ème temps devant Dominique à 7 » et Tan à 8 » puis Bauer Alpine devant Guinchard et Petit. Malsot 17 ème devance largement les autres tourismes.
« Olivier Tan:
Première boucle, Chauvet avec sa Porche oublie ses gants à son assistance. Après quelques minutes de négoce, le directeur de la spéciale l’autorise à partir. Temps mieux…..

Du coup il se trouve à partir juste devant nous. Surprise, nous le rattrapons à Repostère. Chauvet ne nous voit pas et nous traîne bien loin, quand il me laisse passer nous avons un instant d’hésitation l’un et l’autre dans un gauche 110 qui a bien faillie mal finir. «

ES 2: Igé/Cortambert 16,92 kms Rapide, toute en courbes et en allonges.
Levasseur pointe son nez
Pauget en 9’14 a un problème de turbo. Il devance Levasseur de 11 » et Goeffrey Godié de 12 mais celui ci a fait une fausse manoeuvre avec la boite, il y a un bruit, le père s’inquiète.
Thizy, Pasquier, Closier et Gelin se tiennent en 15 ».
Mais derrière les furieux Bauer, Renaux, Tan, Petit et Guinchard se tiennent en 10 » !!
Dominique casse un cardan de la Rallye 3 au départ.
« Olivier Tan:
Igé / Cortembert étant plus long, nous le rattrapons encore mais cette fois je passe sans problème. Même tempo pour la 3ème spéciale, nous sommes derrière Chauvet à la première équerre de Château, et il me traîne jusqu’à l’arrivée. «

ES 3: Buffières/Château 7,63 kms plus courte que d’habitude mais toujours avec ce satané sous-bois!
Pasquier se rapproche
Pauget gère son turbo en 4’54, puis à 7 » Levasseur, Pasquier, Thizy, Godié et Closier en 8 ».
Petit 7ème temps devant Olivier Tan à 1 »4 !!
Fin de la 1ère boucle:
1er Pauget
2ème Levasseur à 43 »
3ème Godié à 44 »
4ème Pasquier à 57 »
5ème Thizy à 58
6ème Closier à 1’16
7ème Gelin à 1’47
8ème Renaux à 2’02 puis Bauer, Tan, Petit et Guinchard groupés en 50 ».

« Olivier Tan
Pour la deuxième boucle j’arrive à négocier un écart de 2 minutes entre nos voitures. Nous sommes au taquet…..Dans la 6, Pierrick aux anges….il doit regarder les filles sur la touche et oublie l’épingle gauche de Château. Moi je roule aux notes…. il doit falloir freiner?  je bloque en voyant du noir sur la route, Trop tard, je dois faire une marche arrière. Du coup, en haut de la cote je reste à fond sur la bosse de « Château » Houaaaaa…..pas de problème. Mais sur le routier le volant n’est plus en ligne, la voiture tire à gauche et le train doit avoir une pince très excessive. «

A l’assistance nous vérifions, mais nous préférons ne rien toucher au risque d’empirer le problème, nous montons les Yoko en prévision de la pluie du dimanche. »
ES 4 Fuissé 2
Godié ne repart pas pour éviter de casser la boite et Pauget abandonne dans la spéciale.
Exploit de Tan 4ème chrono!
Levasseur et Pasquier dans la même seconde, Closier à 19 », Thizy à 25, Tan à 31, Renaux à 35, Gelin à 37 puis Petit à 37 suivi de Bauer et Guinchard qui commence à s’habituer à sa groupe 2
« Denis Renaux: une consommation de 12 litres d’eau durant le rallye (culasse fissurée?, obligé de remettre de l ’eau avant et après chaque ES),  un démarreur out depuis la fin de l’ES4 »
ES 5 Igé 2
Levasseur exploite bien sa 911 groupe 4

Il fait le scratch en 9’13, Pasquier à 10 », Closier à 28, Thizy à 33. Et voilà Petit à 36 tout content d’avoir monté les TB5F sur les conseils de Closier. Renaux et Tan dans la même seconde avec Bauer et Guinchard sur leurs talons.
ES 6 Buffières 2
Petit 4ème temps
Levasseur devance Pasquier de 11 » en 4’56,Thizy de 18, mais Petit 4ème à 19 » de Levasseur devance Closier de 1 »5, Renaux 6ème à 24, Tan 7ème à 25, Bauer 8ème à 27. Guinchard 9ème. Malsot roule bien avec la Volvo 14 ème temps.
Fin de 1ère étape.
1er Levasseur
2ème Pasquier à 37 »
3ème Thizy à 1’31
4ème Closier à 1’41
5ème Renaux à 3’05
6ème Petit à 3’11
7ème Tan à 3’13
8ème Bauer à 3’24
9ème Guinchard à 4’04
Belles bagarres en perspective car Closier doit reprendre 10 » à Thizy pour accéder au podium et surtout entre Renaux 5ème , Petit, Tan et Bauer 8ème il n’ya que 19 ».
« Olivier Tan
Dimanche, en plus d’une grande tristesse, nous roulerons toute la journée avec une direction très musclée. L’auto sur chandelle la direction ne tourne pas. Nous restons dans le tempo avec Renaux et Petit. C’est une SUPER bagarre avec un coup pour l’un, un coup pour l’autre…. 
Mais pour le dernier tour, nous ne pensons pas un seul instant à changer de pneus pour remettre les TB5. Et là c’est la sentence, Petit parti devant nous, nous attend à la sortie de la spéciale pour connaître notre chrono… je le félicite et doit m’incliner ne pouvant vraiment pas mieux faire ». 
« Denis Renaux:
Malgré des Yoko pas super adaptés aux sous bois humides (donc pas rassuré pour ES7 et 10) , ce fut un super rallye, avec une très belle bagarre. Et une 4eme place finale inespérée…. »

ES 7 Berzé/Azé 14,92 kms Une épreuve très variée avec du très lent, du rapide, des épingles de la terre!!
A la demande de la famille, le rallye est reparti malgré le décès de Laurent Duverne mais tout le monde est morose et il pleut, pas fort mais la route est grasse. Il y a même un peu de brouillard dans la forêt du côté de Montmain. Dans l’Alpine 205, Valérie est contractée mais donne les notes parfaitement comme d’habitude.
A la seconde!
Levasseur, Pasquier, Closier reprend 15 » à Thizy et passe 3ème. Tan 5ème temps passe 6ème à 1 » de Renaux. Bauer et Petit dans la même seconde. Dominique qui est reparti sur des oeufs 9ème temps.

ES 8 Royer/Vers 12,62 kms Pas facile cette spéciale: des chemins de terre, des épingles bien boueuses, de la caillasse. On souffre pour les autos.
Levasseur devance Pasquier de 7 », Thizy reprend 8 » à Closier et repasse 3ème. Renaux 5ème temps n’est pas gêné par les routes défoncées, il devance Petit qui commence à bien apprécié ses TB5 de 6 », Bauer même seconde, Tan 8ème.
ES 9 Lugny/Viré 10,43 kms Des montées, des descentes vertigineues, un passage spectaculaire à la chapelle. C’est bien gras dans la montée de Lugny on se demande si on pourra ressortir du grand droit bien glissant dans la forêt.
Closier dans son jardin
Levasseur devant Closier à 4 », Pasquier à 6 », Thizy qui a fait un petit tour dans les vignes à la chapelle mais heureusement un muret bien plaçé l’a remis sur la route à 11, Renaux à 12, Petit à 19, Tan à 21, Richy à 27.
1ère boucle:
Lavasseur, Pasquier à1’03, Closier 3ème a 5 » d’avance sur Thizy, Renaux à 23 » d’avance sur Tan et 27 sur Petit.
ES 10 Berzé 2 Il pleuvine c’est bien gras.
Guinchard sur un nuage
Levasseur sort dans le 2ème droite à fond bien glissant. Pasquier signe le scratch devant devinez qui, mais Petit bien sûr, il est en confiance avec ses TB5 et il vole le bougre. Closier 2 » derrière trouve que la manière qu’a Petit de le remercier pour ses conseils est bien désagréable!! Guinchard 4ème temps vole lui aussi, il devance Thizy de 1 » et Renaux de 9.
Pasquier commence à perdre son pot d’échappement; fil de fer, pince , scotch tout est bon.
ES 11 Royer 2 Alors là c’est vraiment sale! On se demande si on pourra ressortir d’une épingle sur la boue.
Petit et Renaux en chaleur
Pasquier puis les fadas Petit et Renaux dans la même seconde, Closier qui est concentré sur Thizy 4ème à 2 » de Petit
ES 12 Lugny 2 . Seule la 1ère montée est glissante, le reste est sec.
Dernier scratch pour Closier
en 6’12, Pasquier à 4 »6, Renaux à 5 »5 !!, Petit à 7, Thizy à 10 »4, Richy à 12 »6 et Tan à 13 »8. La bagarre jusqu’au bout.

CLASSEMENTS.

Période 1
1ers Pasquier/Pasquier
2ème Chauvet/Servier à 20’44 »

Période 2

1ers Closier/Closier Alpine A110… Team Rallyevh
2èmes Thizy/Bonnard à 33 »7 911 Carrera… Team Rallyevh
3èmes Renaux/Schwartz à 2’19 2002 tii
4èmes Petit/Caradot à 2’35 Alpine A110
5èmes Bauer/Hartmann à 3’34 Alpine A110
6èmes Richy/Reby à 5’56 911 E
7èmes Guelpa/Guelpa à 9’31 911 SC
8èmes Fournier/Fournier à 18’43 914/6

Période 3

1ers Tan/Tan R5Alpine
2èmes Guinchard/Guinchard à 2’13 Kadett
3èmes Jandard/Agatensi à 10’41 318i
4èmes Bonnefoux/Bessard à 13’44 Kadett
5èmes Degabriel/Degabriel à 16’26 323i

Conclusion:
Laurent un passionné de rallye a trouvé la mort en course dans le rallye moderne, son épouse a demandé que l’épreuve continue car il l’aurait souhaité. La cérémonie de remise des prix a permis à tous de lui rendre
hommage.

Laisser un commentaire